La publicite du monde celibataire sur Facebook et les fausses representations

J’était en train de me promener dans Facebook ce soir et j’ai cliqué sur une annonce pensant qu’elle me dirigerait sur un site, et le lien m’a redirigé sur un tout autre site.

Ça a piqué ma curiosité.

C’est un peu comme si on te vendait l’idée de t’acheter un Rhum brun vieilli. Tu l’achète, puis tu pars avec en croyant fermmement avoir un bon Rhum de qualité.

Une fois à la maison, tu en prend un petit verre et réalise que c’est de l’alcool a friction!

En moins évident, et en plus rapidement, c’est ce que j’ai vécu!

On peut appeler ça comme on veut, mais moi je trouve que c’est une forme d’insulte de vendre une idée par bannière publicitaire chose puis d’envoyer ailleurs. Comme un mensonge.

Déja qu’il exploitent l’image femme-objet mais ce n’est pas le but de ce post.

Si vous êtes célibataire et que vous utilisez Facebook vous avez surement remarqué la quantité de publicités ciblés pour les sites de rencontre.

Normalement je ne clique pas sur ces annonces parceque je trouve souvent qu’elles nous prennent, les hommes, pour des gens uniquement intéressés par des femmes «pitounes» C’est évident que c’est une publicité faite pour exciter l’imaginaire du célibataire pour qu’il puisse changer sa situation de solitaire. Comme si LEUR site serait le bon.. Vous savez le type de photo quaisiment indécente avec un titre aussi simple que «Interrested?» (Intéressé?)… ordinaire.

Avec mon expérience technique je détecte facilement des tentatives d’hammeçonage (escroquerie) sur le web. Du genre je suis un site-X quand en réalité c’est une tentative malhonnête d’attirer des membres

Quoi que celle là, n’est pas vraiment une escroquerie mais plus une «attrape nigaud».

La situation

J’avait pris la résolution par le passé de ne pas me réabonner a un site de rencontre car ils sont tous pareils. Un «beau bonhome» voit une «belle mademoiselle», puis clic ils se parlent et ainsi de suite. Vù que je ne suis pas dans la «norme de beauté nord américaine»; je ne bénéficie pas de cette «facilité» de rencontrer. Je sais pour cause que d’avoir une vie inactive n’attire personne de toute façon. C’est plus une question de marketing que d’autre chose. C’est ce que j’ai realisé.

Faut dire que mon habitude de me tenir très occupé au travail ne doit pas aider pour des rencontres sociales. C’était LA raison de ma vie non active de l’époque. Quoi que toujours aussi célibataire j’ai beaucoup plus d’opportunités qu’avant. Mais tout ceci est une autre histoire.

Donc, j’ai opté pour un site un peu plus «scientifique» pour tenter ma chance. Vous savez la théorie qu’on peut monter un profil de personne selon des questions bien ciblés puis présenter des profils à l’abonné d’autres profils d’abonnés jugés compatibles par un système automatique. Je dois dire que je trouve ce système très impressionnant..

Comme tout succès, plusieurs tentent de répliquer en faisant leur propre version. Malheureusement, ces copieurs vont même jusqu’a modifier leur publicité pour faire croire qu’ils sont ce site populaire et redirigent les visiteurs de la publicité vers leurs propre version.

Le «spoof» eHarmony

Donc, j’était sur facebook, je voulait aller voir mes messages sur eHarmony puis justement, à gauche il y avait une de ces annonces publicitaires qui me dérangent.

Annonce faussement représentée de eHarmony sur facebook Il était écrit sur l’image clairement «eHarmony». Je me suis dit, tiens je vais aller voir mes messages! Puis je me suis ramassé sur un autre site. Un site «pareil comme les autres» que je n’avait pas envie d’essayer. Je pense que c’était AdultFriendFinder. C’est leur genre de façon tordue de se prendre des membres (Je ne me rappelle pas pourquoi je ne lavait pas mentionné).

C’est assez dérangeant de se faire avoir aussi facilement et de réaliser que ce n’était qu’une annonce d’un site qui profite de la popularité d’un site (comme eHarmony) pour mousser ses propres ventes. Assez basse comme manoeuvre selon moi.

La morale de l’histoire

Quand on veut aller quelque part sur le web. Il est préférable d’écrire nous même l’adresse (ou ses favoris) et on s’assure qu’on est bien sur le site qu’on veut aller.

 

En lire plus sur le même thème

Ce billet fait partie d’une série d’articles portant sur mes observations au sujet des attrapes sur le web.

Vous pouvez voir tous les articles dans la section Projets, dans la section spécifique aux arnaques sur internet.

Ce billet a été révisé le 6 juin 2013.

4 Replies to “La publicite du monde celibataire sur Facebook et les fausses representations”

  1. C’est le fun tes petits articles comme ca Renoir!
    Malheureusement, concernant ce sujet, je n’ai rien à dire ben ben… Mais je vais lire les autres!!

  2. AdultFriendFinder, du groupe de site FriendFinder est vraiment énorme… pour te donner une idée, Penthouse à racheter ce groupe en 2007 pour $500 million USD.

    Maintenant le problème n’est pas tellement eux, mais les affiliés qui essaient par tous les moyens de convertir vers AFF avec à la clé des montants assez juteux de l’ordre de 100$ la conversion…

    Normalement les TOS des publicitaires de Facebook ne permettent pas de tel type d’annonce, mais apparemment ça passe entre les mailles du filet. :-/

    Mais oui tout à fait d’accord avec toi sur les pubs Facebook, c’est un peu la dérive de la popularité.

  3. C’est un vieux post que j’ai fait il y a déjà 2 ans qui a ressorti récemment. Je ne suis pas resté abonné au site eHarmony. Même si c’est cool le concept tout simplement parceque même après 6 mois d’abonnement, j’ai eu aucune rencontre.

    J’ai ajouté quelques détails et surligné quelques modifications a l’article car il avait besoin d’update. Il faut tout de même laisser les choses pour la postérité.

Comments are closed.